Edit concept Question Editor Create issue ticket

Hypercalcémie


Présentation

  • En revanche, il mettait en avant que la présentation rénale permettait sans doute de différencier les deux maladies : dans l’une (la PHPT), la fraction d’excrétion du calcium (qu’il nomme UCCR) était élevée (toujours supérieure à 2 %), dans l’autre (la[cjnephro.com]
  • Màj: 25/09/2015 Des douleurs abdominales Mr T, 70 ans, se présente aux urgences de votre hôpital pour un syndrome douloureux abdominal.[prepecn.com]
  • Le calcium a une utilité diagnostique si le patient présente des symptômes suggérant la présence: - de calculs rénaux - d’une pathologie osseuse - de troubles neurologiques La mesure du calcium total est le test utilisé le plus fréquemment pour évaluer[labtestsonline.fr]
  • Hypercalcémie symptomatique Les signes cliniques d’hypercalcémie sont très variés dans leur gravité et dans leur présentation.[umvf.omsk-osma.ru]
  • Cette forme d’hypercalcémie est généralement légère, et peut être présente depuis plusieurs années sans avoir été diagnostiquée. - Les cancers : ils peuvent être responsables d’une hypercalcémie lorsqu’ils s’étendent à l’os et provoquent la libération[cite-sciences.fr]
Fatigue
  • Symptômes Elle se manifeste généralement par un syndrome clinique associant une fatigue, une perte d'appétit et de poids, des troubles digestifs avec douleurs abdominales, nausées voire vomissements, des urines quotidiennes augmentées et une soif, une[sante-medecine.journaldesfemmes.fr]
  • Les troubles immédiats sont pour les hypercalcémies massives (troubles du rythme cardiaque graves, troubles de la conscience) et sont précédés par une soif intense, fatigue, douleurs abdominales, tendance dépressive, et constipation.[docteurclic.com]
  • Il précise qu’il se sent fatigué depuis plusieurs semaines, et qu’il a des douleurs abdominales diffuses depuis quelques heures, n’a pas été à la selle depuis quelques jours mais conserve des gaz.[prepecn.com]
  • Il peut exister une fatigue générale et musculaire, une déshydratation (pli cutané, langue sèche…) avec soif intense et, paradoxalement, des émissions fréquentes d’urines (polyuro-polydipsie), une anorexie, une constipation, des nausées ou des vomissements[pourquoidocteur.fr]
  • Le médecin peut également prescrire ce dosage dans les cas suivants: - Pathologie rénale (l’insuffisance rénale est responsable d’une diminution de la calcémie) - Symptômes d’hypercalcémie : fatigue, faiblesse, perte d’appétit, nausées et vomissements[labtestsonline.fr]
Asthénie
  • Les signes peuvent être digestifs (anorexie, nausées, vomissements, douleurs épigastriques), neurologiques et psychiatriques (céphalées, asthénie physique ou psychique, hyporéflexie, hypotonie, confusion, dépression).[medisite.fr]
  • Les signes digestifs Anorexie, Nausée, Vomissements (parfois incoercibles) ou constipation, Douleurs épigastriques, Les signes neurologiques et psychiatriques Céphalées ; Asthénie physique ou psychique; Symptôme « pseudo-polynévritique » (hyporéflexie[umvf.omsk-osma.ru]
  • L'hyperparathyroïdie primitive fréquente en post-ménopause (2% des femmes post-ménopausiques) incite en premier lieu à rechercher des arguments cliniques que sont une asthénie, une polyurie polydipsie, des nausées et l'existence de lithiase rénale éventuellement[gemvi.org]
Immobilisation prolongée
  • Les autres causes d’hypercalcémie sont les suivantes : - Hyperthyroïdie - Sarcoïdose - Tuberculose - Immobilisation prolongée - Surdosage en vitamine D - Transplantation rénale » Enfin concernant la vitamine D, nous vous proposons de lire le dossier du[cite-sciences.fr]
  • Les autres causes d’hypercalcémie sont les suivantes: - Hyperthyroïdie - Sarcoïdose - Immobilisation prolongée - Surdosage en vitamine D Hypocalcémie: La cause la plus commune d’hypocalcémie est liée à la diminution du taux de protides sanguins, plus[labtestsonline.fr]
Polyurie
  • Elles peuvent comprendre des troubles : neuro-musculaires : faiblesse, hyporéflexie, hypotonie, céphalées, troubles neuro-psychiques, troubles de la conscience jusqu'au coma cardiaques : arythmies, hypertension artérielle rénaux : polyurie, polydipsie[wikimedecine.fr]
  • […] charge de l’hyperparathyroïdie primaire asymptomatique / SFE / 2004 Polycopié national: Diabète et maladies Métaboliques Polycopié national : CUEN 2016 Mots-clés A savoir [Ca]c [Ca]m 0.02 x (40-Alb) Hypercalciurie / hypophosphorémie Déshydratation / polyurie-polydipsie[prepecn.com]
  • L'hyperparathyroïdie primitive fréquente en post-ménopause (2% des femmes post-ménopausiques) incite en premier lieu à rechercher des arguments cliniques que sont une asthénie, une polyurie polydipsie, des nausées et l'existence de lithiase rénale éventuellement[gemvi.org]
Vomissement
  • , ulcères, douleurs abdominales, constipation, pancréatite, amaigrissement Une crise hypercalcémique est définie comme l'apparition d'une sémiologie sévère d'installation et d'évolution rapide associant nausées, vomissements, polyurie, fièvre, déshydratation[wikimedecine.fr]
  • Symptômes Elle se manifeste généralement par un syndrome clinique associant une fatigue, une perte d'appétit et de poids, des troubles digestifs avec douleurs abdominales, nausées voire vomissements, des urines quotidiennes augmentées et une soif, une[sante-medecine.journaldesfemmes.fr]
  • Les signes peuvent être digestifs (anorexie, nausées, vomissements, douleurs épigastriques), neurologiques et psychiatriques (céphalées, asthénie physique ou psychique, hyporéflexie, hypotonie, confusion, dépression).[medisite.fr]
  • De plus, il présente également des nausées et des vomissements et précise qu’il a du mal à se concentrer, à se repérer dans l’espace et dans le temps. A l’examen clinique, vous objectivez un syndrome pyramidal des membres inférieurs.[prepecn.com]
  • Il peut exister une fatigue générale et musculaire, une déshydratation (pli cutané, langue sèche…) avec soif intense et, paradoxalement, des émissions fréquentes d’urines (polyuro-polydipsie), une anorexie, une constipation, des nausées ou des vomissements[pourquoidocteur.fr]
Douleur abdominale
  • Symptômes Elle se manifeste généralement par un syndrome clinique associant une fatigue, une perte d'appétit et de poids, des troubles digestifs avec douleurs abdominales, nausées voire vomissements, des urines quotidiennes augmentées et une soif, une[sante-medecine.journaldesfemmes.fr]
  • Les troubles immédiats sont pour les hypercalcémies massives (troubles du rythme cardiaque graves, troubles de la conscience) et sont précédés par une soif intense, fatigue, douleurs abdominales, tendance dépressive, et constipation.[docteurclic.com]
  • Résumé Mme D, 56 ans, est hospitalisée 14 mois après sa transplantation pulmonaire sur emphysème pour baisse du VEMS 10 %, altération de l’état général, douleur abdominale et confusion.[rev-mal-respir.com]
  • abdominales, constipation, pancréatite, amaigrissement Une crise hypercalcémique est définie comme l'apparition d'une sémiologie sévère d'installation et d'évolution rapide associant nausées, vomissements, polyurie, fièvre, déshydratation, troubles de[wikimedecine.fr]
  • Màj: 25/09/2015 Des douleurs abdominales Mr T, 70 ans, se présente aux urgences de votre hôpital pour un syndrome douloureux abdominal.[prepecn.com]
Nausée
  • […] et vomissements, ulcères, douleurs abdominales, constipation, pancréatite, amaigrissement Une crise hypercalcémique est définie comme l'apparition d'une sémiologie sévère d'installation et d'évolution rapide associant nausées, vomissements, polyurie,[wikimedecine.fr]
  • Symptômes Elle se manifeste généralement par un syndrome clinique associant une fatigue, une perte d'appétit et de poids, des troubles digestifs avec douleurs abdominales, nausées voire vomissements, des urines quotidiennes augmentées et une soif, une[sante-medecine.journaldesfemmes.fr]
  • Les signes peuvent être digestifs (anorexie, nausées, vomissements, douleurs épigastriques), neurologiques et psychiatriques (céphalées, asthénie physique ou psychique, hyporéflexie, hypotonie, confusion, dépression).[medisite.fr]
  • Il peut exister une fatigue générale et musculaire, une déshydratation (pli cutané, langue sèche…) avec soif intense et, paradoxalement, des émissions fréquentes d’urines (polyuro-polydipsie), une anorexie, une constipation, des nausées ou des vomissements[pourquoidocteur.fr]
  • Le médecin peut également prescrire ce dosage dans les cas suivants: - Pathologie rénale (l’insuffisance rénale est responsable d’une diminution de la calcémie) - Symptômes d’hypercalcémie : fatigue, faiblesse, perte d’appétit, nausées et vomissements[labtestsonline.fr]
Constipation
  • Les troubles immédiats sont pour les hypercalcémies massives (troubles du rythme cardiaque graves, troubles de la conscience) et sont précédés par une soif intense, fatigue, douleurs abdominales, tendance dépressive, et constipation.[docteurclic.com]
  • […] céphalées, troubles neuro-psychiques, troubles de la conscience jusqu'au coma cardiaques : arythmies, hypertension artérielle rénaux : polyurie, polydipsie, insuffisance rénale, lithiases digestifs : nausées et vomissements, ulcères, douleurs abdominales, constipation[wikimedecine.fr]
  • Il peut exister une fatigue générale et musculaire, une déshydratation (pli cutané, langue sèche…) avec soif intense et, paradoxalement, des émissions fréquentes d’urines (polyuro-polydipsie), une anorexie, une constipation, des nausées ou des vomissements[pourquoidocteur.fr]
  • […] médecin peut également prescrire ce dosage dans les cas suivants: - Pathologie rénale (l’insuffisance rénale est responsable d’une diminution de la calcémie) - Symptômes d’hypercalcémie : fatigue, faiblesse, perte d’appétit, nausées et vomissements, constipation[labtestsonline.fr]
  • Les signes digestifs Anorexie, Nausée, Vomissements (parfois incoercibles) ou constipation, Douleurs épigastriques, Les signes neurologiques et psychiatriques Céphalées ; Asthénie physique ou psychique; Symptôme « pseudo-polynévritique » (hyporéflexie[umvf.omsk-osma.ru]
Polydipsie
  • Elles peuvent comprendre des troubles : neuro-musculaires : faiblesse, hyporéflexie, hypotonie, céphalées, troubles neuro-psychiques, troubles de la conscience jusqu'au coma cardiaques : arythmies, hypertension artérielle rénaux : polyurie, polydipsie[wikimedecine.fr]
  • […] l’hyperparathyroïdie primaire asymptomatique / SFE / 2004 Polycopié national: Diabète et maladies Métaboliques Polycopié national : CUEN 2016 Mots-clés A savoir [Ca]c [Ca]m 0.02 x (40-Alb) Hypercalciurie / hypophosphorémie Déshydratation / polyurie-polydipsie[prepecn.com]
  • Il peut exister une fatigue générale et musculaire, une déshydratation (pli cutané, langue sèche…) avec soif intense et, paradoxalement, des émissions fréquentes d’urines (polyuro-polydipsie), une anorexie, une constipation, des nausées ou des vomissements[pourquoidocteur.fr]
  • L'hyperparathyroïdie primitive fréquente en post-ménopause (2% des femmes post-ménopausiques) incite en premier lieu à rechercher des arguments cliniques que sont une asthénie, une polyurie polydipsie, des nausées et l'existence de lithiase rénale éventuellement[gemvi.org]
Hypertension artérielle
  • Le sujet peut aussi souffrir d’insuffisance rénale et d’hypertension artérielle, voire de néphrocalcinose en cas d’hypercalcémie chronique.[medisite.fr]
  • Elles peuvent comprendre des troubles : neuro-musculaires : faiblesse, hyporéflexie, hypotonie, céphalées, troubles neuro-psychiques, troubles de la conscience jusqu'au coma cardiaques : arythmies, hypertension artérielle rénaux : polyurie, polydipsie[wikimedecine.fr]
  • Il a pour principaux antécédents une fibrillation auriculaire sous warfarine, une hypertension artérielle traitée (ramipril hydrochlorothiazide, bisoprolol), un infarctus stenté il y a plus de 5 ans, une insuffisance rénale chronique légère et une prothèse[prepecn.com]
  • Troubles du rythme (tachycardie, extra-systole ventriculaire, fibrillation ventriculaire) ou de la conduction (bloc auriculo-ventriculaire) Hypertension artérielle Signes généraux Amaigrissement avec déshydratation extra-cellulaire Fièvre Hypercalcémie[umvf.omsk-osma.ru]
  • L’hypercalcémie chronique est responsable d’une hypertension artérielle.[pourquoidocteur.fr]
Asthénie
  • Les signes peuvent être digestifs (anorexie, nausées, vomissements, douleurs épigastriques), neurologiques et psychiatriques (céphalées, asthénie physique ou psychique, hyporéflexie, hypotonie, confusion, dépression).[medisite.fr]
  • Les signes digestifs Anorexie, Nausée, Vomissements (parfois incoercibles) ou constipation, Douleurs épigastriques, Les signes neurologiques et psychiatriques Céphalées ; Asthénie physique ou psychique; Symptôme « pseudo-polynévritique » (hyporéflexie[umvf.omsk-osma.ru]
  • L'hyperparathyroïdie primitive fréquente en post-ménopause (2% des femmes post-ménopausiques) incite en premier lieu à rechercher des arguments cliniques que sont une asthénie, une polyurie polydipsie, des nausées et l'existence de lithiase rénale éventuellement[gemvi.org]
Hyporéflexie
  • Les signes peuvent être digestifs (anorexie, nausées, vomissements, douleurs épigastriques), neurologiques et psychiatriques (céphalées, asthénie physique ou psychique, hyporéflexie, hypotonie, confusion, dépression).[medisite.fr]
  • Elles peuvent comprendre des troubles : neuro-musculaires : faiblesse, hyporéflexie, hypotonie, céphalées, troubles neuro-psychiques, troubles de la conscience jusqu'au coma cardiaques : arythmies, hypertension artérielle rénaux : polyurie, polydipsie[wikimedecine.fr]
  • Les signes digestifs Anorexie, Nausée, Vomissements (parfois incoercibles) ou constipation, Douleurs épigastriques, Les signes neurologiques et psychiatriques Céphalées ; Asthénie physique ou psychique; Symptôme « pseudo-polynévritique » (hyporéflexie[umvf.omsk-osma.ru]

Bilan

  • Toute hypercalcémie chez un patient transplanté doit faire réaliser un bilan exhaustif pour éliminer des causes malignes ou infectieuses.[rev-mal-respir.com]
  • CRP, VS, TSH, T3, urée, créatinine, électrophorèse des protéines, phosphatases alcalines et osseuses, PTH, (PTHrp) Gazo Urines de 24 heures : électrophorèse Radiographies ou CT-scanner des aires osseuses cliniquement suspectes Si besoin au cours du bilan[wikimedecine.fr]
  • […] précisions dans les descriptions des pathologies -mise à jour des examens complémentaires dans l'hypercalcémie selon les différents collèges -ajout d'un tableau synoptique en fin de partie -diagnostic- résumant les différents désordres visibles sur le bilan[prepecn.com]
  • Ce bilan de base oriente vers les 2 étiologies les plus fréquentes, hypercalcémie maligne et l’hyperparathyroïdie, et fournira les éléments d’orientation indispensables pour les étiologies plus rares.[umvf.omsk-osma.ru]
  • La mesure de la calcémie totale est souvent demandée lors des bilans de routine.[labtestsonline.fr]

Traitement

  • L’hypercalcémie est traitée de façon partiellement efficace par hyperhydratation, bisphophonates et arrêt des traitements hypercalcémiants.[rev-mal-respir.com]
  • Hypercalcémie : Traitements Le traitement est celui de la cause. Ablation chirurgicale d'un adénome parathyroïdien le plus souvent ; dans les autres cas, régime alimentaire pauvre en calcium et éventuellement prise de calcitonine.[medisite.fr]
  • […] d'une hypercalcémie menaçante et d'une hypercalcémie modérée -refonte et mise à jour de la partie sur le traitement étiologique d'une HPT I 02/11/2017 Mise à jour importante avec : - Ajout d'une partie sur l'hypocalcémie comme traitée dans le CUEN 2016[prepecn.com]
  • Le traitement est nécessaire si la calcémie est supérieure à 3,25 mmol/l. Il repose tout d'abord sur la réhydratation. Le type de traitement dépend bien de la cause et du mécanisme de l'hypercalcémie.[emvmsa1a.jouve-hdi.com]

Pronostic

  • L’hypercalcémie majeure ( 3,5 mmol/l) peut engager le pronostic vital et doit être traiter en urgence (réhydratation, calcitonine et bisphosphonate). La présentation clinique de l’hypercalcémie est très trompeuse et polymorphe.[umvf.omsk-osma.ru]

Étiologie

  • […] sur l'intérêt d'une parathyroidectomie chez l'adulte atteint d'hypercalcémie. 13/02/2017 Mise à jour complémentaire de la partie étiologies 26/01/2017 Mise à jour complète de la fiche: Calcium ionisé / Traitements / Explorations de l'HPT1 / Etiologies[prepecn.com]
  • ETIOLOGIE DES HYPERCALCEMIES Lorsque l’hypercalcémie est symptomatique et sévère, l’enquête étiologique ne doit pas retarder la mise en route du traitement.[umvf.omsk-osma.ru]
  • En particulier, outre le diagnostic d'hyperparathyroïdie primitive hypercalcémique ou normocalcémique, l'élévation de la PTH secondaire aux différentes étiologies est responsables d'une augmentation du risque fracturaire (4).[gemvi.org]

Épidémiologie

  • . : mise en page / modification epidemiologie / correction (1,25-OH-D3) / PTH: stimule 1α-hydroxylase Σ Vit D3 / régulation PTH par CaSR / ajout remarque: Ca ionisé varie selon pH augmenté par l'acidose ( pH calcémie) / ajout dans HPT I : incidence 30[prepecn.com]
  • Les données épidémiologiques récentes ont fortement renforcé la notion de fractures ostéoporotiques sévères caractérisées par des conséquences néfastes sur la morbidité et surtout sur la mortalité des malades dans les années suivant leur survenue.[gemvi.org]
Répartition par sexe
Répartition par âge

Physiopathologie

  • […] refonte de la fiche via le collège de réanimation néphrologie endocrinologie recommandations sur le traitement étiologique d'une HPT I : -mise à jour complète et refonte de la partie définitions, plus concise et plus claire -mise à jour de la partie physiopathologie[prepecn.com]
  • La physiopathologie serait liée au développement d’une granulomatose avec production endogène de 1-25 OH vitamine D3 par les macrophages activés. Le traitement anti-infectieux permet une normalisation du processus inflammatoire et de la calcémie.[rev-mal-respir.com]
  • Rappelons en effet, que la carence estrogénique est le déterminant physiopathologique majeur de l'ostéoporose post-ménopausique.[gemvi.org]

Prévention

  • Proposition d'une stratégie de prévention du risque fracturaire en début de ménopause.[gemvi.org]

Poser une question

5000 Caractères restants Formatez le texte en utilisant : # Heading, **bold**, _italic_. Il est interdit d'utiliser le code HTML.
En publiant cette question, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité.
• Utilisez un titre précis pour votre question.
• Posez une question précise et indiquez l'âge, le sexe, les symptômes, le type et la durée du traitement.
• Respectez la vie privée de chacun, la vôtre et celle d'autrui. Ne publiez jamais les noms complets ou les coordonnées complètes.
• Les questions inappropriées seront supprimées.
• En cas d'urgence, contactez un médecin, allez à un hôpital ou appelez un service d'urgence!