Create issue ticket

62 Causes possibles pour Thrombopénie auto-immune

Afficher les résultats sous forme de : English

  • Fasciite à éosinophiles

    auto-immun, gammapathies monoclonales.[revmed.ch] Certaines semblent de réelles associations, la fréquence de ces pathologies semble en effet augmentée en cas de FE : aplasies médullaires globales, anémies aplastiques, purpura thrombopénique[revmed.ch]

  • Lupus éhrythémateux systémique

    auto-immun, syndrome de Raynaud, pleurésie.Le LED est une maladie souvent confondue avec d'autres à cause de sa tendance à « mimer » les symptômes de nombreuses pathologies[fr.wikipedia.org] […] prévalence de la maladie athéromateuse par rapport à la population générale,,, de nombreux autres signes cliniques, plus rares, peuvent être retrouvés : alopécie, purpura thrombopénique[fr.wikipedia.org]

  • Syndrome d'Evan
  • Purpura thrombopénique immunologique

    Destruction des plaquettes sanguines de nature auto-immune due à la fabrication d’anticorps synthétisés par le sujet lui-même et dirigés contre ses propres plaquettes.[larousse.fr] Plan purpura thrombopénique idiopathique Symptômes et diagnostic Traitement Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».[larousse.fr] Le purpura thrombopénique idiopathique est la première cause de thrombopénie (baisse du taux de plaquettes sanguines) chez l’enfant avec un pic de fréquence entre 2 et 5 ans[larousse.fr]

  • Anémie microcytaire

    Anémie microcytaire hypochrome révélatrice d’un syndrome d’Evans ou purpura thrombopénique auto-immun ?. Sante. 2005 Mai 1;15(2):133-136.[lissa.fr]

  • Syndrome de Susac

    Mastocytoses Cytopénies auto-Immunes : anémies hémolytiques auto-immunes, purpura Thrombopénique Immunologique.[hopital-foch.com]

  • Syndrome myélodysplasique

    Un rapport bénéfice/risque positif pour Nplate n’est établi que pour le traitement des thrombopénies associées à un purpura thrombopénique auto-immun (idiopathique) chronique[ansm.sante.fr] Nplate ne doit pas être utilisé dans d’autres situations cliniques associées à une thrombopénie.[ansm.sante.fr]

  • Thrombopénie induite par l'héparine

    auto-immune avec activation plaquettaire et manifestations thrombotiques comme cela est observé au cours des syndromes anti-phospholipides.[univadis.fr] Thrombopénies auto-immunes (PTI, MAI, médicaments, virus) - Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) : thrombopénie souvent sévère (5 – 50 G/L) Thrombopénie acquise,[hematocell.fr] , prothrombotique, auto-immun, transitoire, lié à la survenue d’auto-anticorps dirigés contre le facteur 4 plaquettaire (PF4) complexé à l’héparine et exprimé à la surface[dictionnaire.academie-medecine.fr]

  • Anémie post-hémorragique chez le nouveau-né

    Lors d'une thrombopénie auto-immune, la transfusion de plaquettes n'est pas recommandée dans un premier temps car la thrombopénie se corrige lentement durant plusieurs semaines[toutsurlatransfusion.com]

  • Leucémie aiguë myéloïde

    Un rapport bénéfice/risque positif pour Nplate n’est établi que pour le traitement des thrombopénies associées à un purpura thrombopénique auto-immun (idiopathique) chronique[ansm.sante.fr] Nplate ne doit pas être utilisé dans d’autres situations cliniques associées à une thrombopénie.[ansm.sante.fr]

Symptômes supplémentaires