Create issue ticket

8 Causes possibles pour Convulsions myocloniques progressives

  • Épilepsie myoclonique familiale bénigne adulte

    L'absence d'ataxie et de démence, l'apparition à l'âge adulte et l'évolution habituellement bénigne différencient l'EMBFA des épilepsies myocloniques progressives.[orpha.net] Toutefois l'EMJ diffère cliniquement de l'EMBFA par l'absence de tremblement cortical, les secousses myocloniques essentiellement proximales et les convulsions survenant généralement[orpha.net]

  • Épilepsie néonatale bénigne familiale

    , myoclonus épileptique progressive familiale (Unverricht) Pycno-épilepsie, pycnolepsie (idiopathique) Pyknolepsie Unverricht-Lundborg, maladie ou syndrome d' G40.3X-001 Convulsions[taurus.unine.ch] Épilepsie myoclonique progressive (PME) L’épilepsie myoclonique progressive est caractérisée par la présence de contractions musculaires et de convulsions.[epilepsienrs.com] […] impulsif) Epilepsie (idiopathique) (de) myoclonique progressive Grand mal crise de (avec ou sans petit mal) au réveil Grand mal épileptique (idiopathique) Lafora, maladie de Myoclonie[taurus.unine.ch]

  • Épilepsie myoclonique progressive de type 8

    Épilepsie myoclonique progressive (PME) L’épilepsie myoclonique progressive est caractérisée par la présence de contractions musculaires et de convulsions.[epilepsienrs.com] Rolandique bénigne, l’épilepsie myoclonique juvénile, l’épilepsie progressive myoclonique, l’épilepsie réflexe, l’épilepsie du lobe temporal et l’épilepsie du lobe frontal[canadianepilepsyalliance.org] Elle est une combinaison de crises myocloniques et tonico-cloniques. Elle peut donc parfois provoquer des chutes.[epilepsienrs.com]

  • Syndrome de Ramsay Hunt

    [H1,O1] Édit. 2018 épilepsie progressive myoclonique l.f. progressive myoclonus epilepsy H. Unverricht, médecin interniste allemand (1891) : H. B.[dictionnaire.academie-medecine.fr] Le tableau neurologique s'enrichit progressivement : ataxie, signes pyramidaux, myoclonies erratiques, parcellaires et segmentaires, plus tardivement déficit intellectuel[dictionnaire.academie-medecine.fr] L'étiologie est inconnue, sauf à retenir des antécédents familiaux de convulsions fébriles et d'épilepsie dans 26% des cas.[dictionnaire.academie-medecine.fr]

  • Crises généralisées cloniques ou tonico-cloniques

    Rolandique bénigne, l’épilepsie myoclonique juvénile, l’épilepsie progressive myoclonique, l’épilepsie réflexe, l’épilepsie du lobe temporal et l’épilepsie du lobe frontal[canadianepilepsyalliance.org] Parmi les syndromes épileptiques les plus courants ou les mieux définis, on compte les convulsions fébriles, les spasmes infantiles, le syndrome de Lennox-Gastaut, l’épilepsie[canadianepilepsyalliance.org]

  • Absence épileptique atypique

    Le syndrome MERRF est l’une des épilepsies myocloniques progressives.[physiotherapiepourtous.com] L’épilepsie myoclonique des fibres rouges en haillons (syndrome MERRF) est une autre maladie mitochondriale provoquant des crises épileptiques.[physiotherapiepourtous.com] […] personnes atteintes de maladies mitochondriales peuvent souffrir de crises épileptiques généralisées (parmi lesquelles des crises myocloniques et tonico-cloniques) et de convulsions[physiotherapiepourtous.com]

  • Épilepsie généralisée idiopathique

    Rolandique bénigne, l’épilepsie myoclonique juvénile, l’épilepsie progressive myoclonique, l’épilepsie réflexe, l’épilepsie du lobe temporal et l’épilepsie du lobe frontal[canadianepilepsyalliance.org] Parmi les syndromes épileptiques les plus courants ou les mieux définis, on compte les convulsions fébriles, les spasmes infantiles, le syndrome de Lennox-Gastaut, l’épilepsie[canadianepilepsyalliance.org]

  • Maladie de Menkès

    Prщsentation cliniqueа: retard de croissance р dщbut intra-utщrinа; ensuite, dщtщrioration neurologique progressive р dщbut trшs prщcoce (6 р 8 semaines)а: convulsions de[sites.uclouvain.be] […] type myoclonique et hypotonie. microkystes de l'iris. cheveuxаrares, hypopigmentщs, raides et cassants dont l'examen au microscope montre une torsion axiale pathognomonique[sites.uclouvain.be]

Symptômes supplémentaires