Create issue ticket

348 Causes possibles pour Colite

  • Gastro-entérite aiguë

    Comment reconnaître une "vraie" gastro ? Pr Christian Peronne : "Une gastro-entérite se manifeste par des épisodes de diarrhées, une fièvre modérée, des nausées ou des vomissements avec parfois des douleurs abdominales. Les symptômes apparaissent 24 à 48 heures après avoir été en contact avec le virus.[…][allodocteurs.fr]

  • Syndrome de l'intestin irritable

    Il s'agit de la maladie de Crohn et de la recto-colite hémorragique, qui se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif et pour lesquelles il[bfmtv.com] […] peut-être disponibles alors que le développement des antagonistes des récepteurs de type 3 (alosétron, cilansétron) a été stoppé pour des raisons de sécurité d'utilisation (colites[em-consulte.com] On a eu recours par le passé à plusieurs termes pour décrire le SCI : côlon irritable, colite chronique, colopathie fonctionnelle chronique, colite spasmodique ou trouble[santecheznous.com]

  • Colite kystique profonde

    […] infectieuse augmentation perméabilité/med colite neutropénique occlusion mécanique colique ischémie d’amont distension caecale d’amont 44 Valeur de la pneumatose caecale[slideplayer.fr] Colite kystique profonde localisée : une cause inhabituelle de formation polypoïde pectinéale. R. Ennaifer, A. Lahmar, M. Chiekh, H. Romdhane, H. Ben Nejma, N. Bel Had.[sfed.org] . : colite muco-membraneuse (avec formation de fausses membranes) ( Man.-Man. Méd. 1980 ). Entérite muco-membraneuse; colite muco-membraneuse.[cnrtl.fr]

  • Clostridium difficile

    ) - colite sévère - colite asymptomatique - mégacolon toxique - choc endotoxinique Diagnostic : présence de la toxine dans les selles - par test direct - via une coproculture[iameatingsoiam.over-blog.com] Clostridium difficile est l’agent étiologique des colites pseudo-membraneuses (CPM) ; il est également responsable de nombreux cas de diarrhées ou de colites consécutifs à[medical-actu.com] IX – POUVOIR PATHOGÈNE NATUREL (P.P.N) Clostridium difficile est responsable de 15 à 25% des diarrhées post – antibiotiques et de colites pseudomembraneuses La colite pseudomembraneuse[bacteriologyimmunologyandparasitology.wordpress.com]

  • Colite

    Relatif à la colite. Affection, inflammation colitique; troubles colitiques. Emploi subst. Malade atteint de colite.[cnrtl.fr] La cause de la colite ulcéreuse demeure incertaine.[shirecanada.com] Environ 10 % des cas de colite ne peuvent pas être classés soit comme une maladie de Crohn ou comme colite ulcéreuse et sont donc étiquetés comme une colite d'origine indéterminée[familiprix.com]

  • Colite infectieuse

    […] infectieuse communautaire Colite infectieuse au retour d'outre-mer Colite infectieuse du patient immunodéprimé Colite infectieuse du patient hospitalisé dans un service de[slideplayer.fr] Colite distale Colite latérale gauche Pancolite Lors d’une poussée aiguë, il est judicieux d’exclure tout risque de colite infectieuse.[gastro.medline.ch] La coloscopie est toutefois contre-indiquée dans les cas de colite grave, de sigmoïdite diverticulaire et de colite ischémique évoluée.[larousse.fr]

  • Maladie de Crohn

    Plus de 250 000 Canadiens souffrent de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse, rapporte Crohn et Colite Canada.[ici.radio-canada.ca] Ces patients ont été comparés à deux groupes témoins, à savoir d'une part 255 donneurs de sang et d'autre part 69 cas de colite aiguë non spécifique qui présentaient initialement[apmnews.com] Iléo-colite ou atteinte de l'iléon et du colon : L'iléo-colite présente les mêmes symptômes que celui de l'iléite mais les diarrhées sont souvent sanglantes et accompagnées[lasante.net]

  • Gonorrhée

    Des démangeaisons, des rougeurs, des ulcères, du liquide verdâtre qui coule de votre sexe : vous avez peut-être été infecté·e par la gonorrhée, la chlamydiose, la trichomonase ou la syphilis. Bonne nouvelle : on peut guérir de ces quatre IST. Voici comment les repérer et les soigner. Les chiffres sont alarmants.[…][neonmag.fr]

  • Rectocolite hémorragique

    Les recto-colites hémorragiques et autres colites évoluent dans le temps par poussées, de durée, de fréquence et de gravité extrêmement variables (de bénigne à colite aigue[deuxiemeavis.fr] La rectocolite hémorragique (ou colite ulcéreuse ) fait partie de ce que l'on nomme les MICI, pour Maladies inflammatoires chroniques des intestins.[sante-medecine.journaldesfemmes.fr] CHR de Metz-Thionville - mardi 27 septembre 2005. 3496 vu(s) L'Association François Aupetit (afa) organise une conférence débat sur la maladie de Crohn et la recto-colite[reseau-chu.org]

  • Infection à rotavirus

Symptômes supplémentaires

Symptômes similaires